lundi 14 février 2022

Sans gluten, mais pas sans goût !

Vous êtes chaque jour plus nombreux à bannir le gluten de votre assiette ou à réduire sa consommation. Découvrez ici les aliments qui se prêtent au régime « gluten free » et les nombreuses alternatives, aussi délicieuses que nutritives.

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten est un ensemble de protéines que l’on trouve naturellement dans certaines céréales : le blé, l’avoine, le seigle, l’orge et l’épeautre. Et par extension dans de nombreux produits qui en sont issus comme le pain, la bière, les pizzas, les pâtes… Le gluten joue sur la texture du produit. Par exemple, il donne de l’élasticité à la pâte à pain et lui permet de lever.

Pourquoi manger sans gluten ?

Par choix ou pour des raisons de santé, l’alimentation sans gluten concernerait 8% des Français. Pour certains, l’arrêt du gluten s’inscrit dans un choix alimentaire volontaire afin d’améliorer son état de santé. Pour d’autres, il s’agit de tenir compte d’une intolérance au gluten, appelée maladie cœliaque. Elle endommage la paroi intestinale et empêche l’organisme d’assimiler les nutriments. Elle peut ainsi provoquer des carences, des troubles digestifs, de l’anémie, une fatigue chronique… Dans ce cas, l’arrêt du gluten est indispensable.

Le gluten n’est pas une substance nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. On peut donc supprimer de son alimentation les produits contenant du gluten, à condition de les remplacer par une autre source d’énergie.

Quels sont les aliments sans gluten ?

Une alimentation sans gluten ne signifie pas sans goût ni sans plaisir ! Les alternatives sont nombreuses. La plupart de nos aliments sont d’ailleurs naturellement dépourvus de gluten : les laitages et fromages, les fruits et légumes, les œufs, la viande, le poisson… Les céréales et féculents sans gluten sont le maïs, le riz, le millet, le sarrasin, le quinoa, le soja, le tapioca (manioc), les pommes de terre, les patates douces, les légumineuses (pois chiches, lentilles ou encore les châtaignes…)… Voilà de quoi se régaler. Pour vous donner des idées, voici quelques recettes Jardin BiO étic : une moussaka végétarienne sans gluten, une salade de légumes et légumineuses et herbes fraîches, un duo de tartines sans gluten, ou encore un gratin gourmand bio.

Sans gluten ne signifie pas non plus sans dessert, bien au contraire ! Faire de la pâtisserie sans gluten ouvre un nouveau champ des possibles : un gâteau aux pommes à la farine de châtaigne, un fondant au chocolat à la farine de maïs, le quatre-quarts à l’amande… les possibilités sont infinies. En revanche, les farines sans gluten lèvent moins facilement que les autres. Alors n’hésitez pas à utiliser des poudres à lever sans gluten et à mélanger les farines.

De quels aliments se méfier ?

Lorsqu’on souhaite adopter une alimentation sans gluten, on pense souvent à surveiller la composition du pain, des pâtes ou des gâteaux, mais le gluten se cache un peu partout. On en trouve dans de nombreux produits : sauces, plats préparés, charcuteries, soupes, fromages à tartiner, bières… Le traquer peut s’avérer compliqué car il se cache aussi sous les termes : amidon, malt, fécule, épaississants, protéines végétales… Ainsi, alors que le fromage est un produit naturellement sans gluten, certains fromages à tartiner peuvent contenir de l’amidon donc du gluten. Lisez bien les étiquettes ! Le moyen le plus sûr de ne pas se tromper est de se fier aux produits estampillés « sans gluten », c’est-à-dire ayant fait l’objet d’un contrôle et d’une fabrication spécifiques.

Jardin BiO étic : une gamme sans gluten

Pour garantir une alimentation biologique saine – et sûre ! – Jardin BiO étic propose une gamme de produits « sans gluten » afin d’aider les consommateurs dans leur choix. La composition des recettes répond à des exigences strictes en matière de sélection et de sécurisation des filières. Ces produits portent le logo d’un épi de blé barré (sous licence de l’Association Française Des Intolérants Au Gluten). Vous pouvez vous y fier les yeux fermés !